Voilà, c’est fini

Chères lectrices, Chers lecteurs,

Le Poiscaille s’est éteint. Une équipe qui a peiné à se renouveler portait depuis trop longtemps le projet à bout de bras. D’autre part, les pistes de financement investiguées se sont toutes révélées boiteuses. Préférant euthanasier le projet avant qu’il ne devienne moribond, l’Assemblée Générale a voté l’arrêt de l’activité.

Afin de faire les choses bien, l’équipe s’est regroupée récemment pour fournir un dernier numéro. Celui-ci sera en bonne partie « méta » : on tentera d’y faire le bilan de nos échecs et de nos réussites. Ce numéro sortira dans nos points de vente habituels le 1er février 2017.

Toute l’équipe souhaite vous remercier, abonnés de la première heure comme nouveaux venus, lecteurs occasionnels comme fans depuis l’origine : c’est grâce à vous que l’on a pu tenir si longtemps.

Ce dernier numéro, c’est aussi parce, malgré toutes les difficultés que nous avons traversées, nous savions que des lecteurs nous attendaient. Nous ne voulions donc pas nous quitter sans un dernier dessin, une blague vaseuse finale, un ultime article incendiaire sur le monde politique liégeois, qui nécessite plus que jamais une veille citoyenne et médiatique de tous les instants (surtout au regard de l’actualité récente).

Par la suite, notre site web hébergera l’ensemble des anciens numéros. 

Merci encore pour votre soutien.

poiscaille_mort

Trois commentaires sur ­« Voilà, c’est fini »

  1. Rétrolien : Best Writing Service

  2. Rétrolien : Best Writing Service

  3. Rétrolien : Get your documents written perfectly

Les commentaires sont fermés