Hélène Molinari

heleneM

Il est, dans les geôles du palais Poiscaille, nombre de pisse-copie œuvrant, anonymes, à la toute-puissance de l’empire varvériesque. Mais le magnat des médias sait aussi s’entourer de fins limiers. Hélène Molinari est de ceux-là. Le bitume est sa vie, la vérité son credo, l’enquête sa drogue. La niçoise n’a cependant que faire des salades politiques, leur préférant l’investigation de société – harcèlement, suicide et autres réjouissances. L’humain d’abord. Mais n’attendez pas de complaisance de sa part. Hélène Molinari ne se contente pas de maîtriser les trucs et ficelles de l’investigation : elle les met en scène, révélant par la même occasion les obstacles auxquels se heurte quotidiennement le journaliste de terrain. Ses papiers décrivent, sans concession, les maux d’une société sur le déclin.